Comment fournir les ressources nécessaires aux populations isolées au Bangladesh ?

Comment Xerox a aidé le gouvernement du Bangladesh à saisir, stocker et analyser les données démographiques afin que le pays puisse dispenser plus efficacement les services sociaux aux personnes dans le besoin.

Le Bangladesh est l’un des dix pays les plus peuplés du monde et a connu ces dernières années une formidable croissance économique, alimentée en partie par l’adoption de nouvelles technologies. Il en résulte que des millions de personnes au Bangladesh ont vu leur conditions de vie évoluer, avec la mise en place par le gouvernement de l’initiative « Digital Bangladesh Vision by 2021 », visant à accroître l’utilisation des technologies dans tout le pays. Élément clé de cette initiative, le projet de recensement à grande échelle, appelé « Sondage National auprès des Ménages  », a été mis en place avec l’aide de Xerox et de son partenaire local, IOE (Bangladesh) Ltd.

Xerox et IOE se sont associés pour créer cette base de données nationale sur les ménages. Au coeur du projet, il y avait la question : Comment saisir, stocker et gérer des informations à une telle échelle ?

Ensemble, Xerox, IOE et BBS ont recueilli des informations sur la population du Bangladesh, qui compte plus de 160 millions de personnes, afin de recenser les personnes ayant déjà accès aux services de base, notamment l’électricité, l’eau courante et les équipements. Le gouvernement, avec le soutien financier de la Banque Mondiale, peut désormais utiliser la base de données nationale sur les ménages pour identifier les personnes éligibles aux programmes de sécurité publique du pays et les moyens de dispenser les services de prestations appropriés à sa population.

« Le gouvernement du Bangladesh nous a confié la création d’une enquête qui serait envoyée dans chaque foyer du pays, contenant des questions sur leurs conditions de vie », explique Dave Nesbitt, responsable mondial des services de saisie et de contenu chez Xerox. « L’exigence était de concevoir un questionnaire que les citoyens du Bangladesh pourraient compléter sur le pas de leur porte, pour que Xerox puisse ensuite numériser ces informations, et développer une base de données que le Bureau des Statistiques pourrait utiliser pour ses programmes sociaux. » Ce projet est le premier exécuté par Xerox au Bangladesh, bien que Xerox ait déjà travaillé avec des agences gouvernementales sur plusieurs continents.

Pendant 18 mois, plus de 350 personnes de Xerox, de IOE et de BBS, ont travaillé par équipes sur le projet. Les collecteurs de données du recensement ont fait du porte-à-porte avec des questionnaires papier ; ce sont 45 millions de questionnaires qui ont été imprimés pour environ 37,5 millions qui ont été complétés. « Dans la mesure où le Bangladesh est un pays en développement, l’objectif du gouvernement était de disposer de davantage d’informations sur les équipements de base (notamment concernant les caractéristiques de la propriété, la possession des biens et des renseignements sur les membres du ménage{1}) dont disposent les ménages citoyens », explique M. Nesbitt.

Les informations recueillies étant très sensibles, la totalité de l’opération de numérisation s’est déroulée au sein du centre de production de BBS. Une fois les documents numérisés, le système de gestion du contenu DocuShare® de Xerox® a été utilisé pour télécharger les images du questionnaire dans une base de données virtuelle où les informations pouvaient être organisées, mesurées et stockées en toute sécurité. Étant donné le volume important de documents traités, Xerox a également ajouté un outil de suivi des documents pour surveiller l’ensemble du processus de production. (Avant ce recensement effectué en 2017-2018, les données du recensement des ménages au Bangladesh étaient stockées sous forme papier par le BBS).

Et la technologie a dû être personnalisée. Toutes les données provenant du terrain devaient être validées par rapport aux API des bases de données d’identification nationale et d’enregistrement des naissances du Bangladesh. Et la technologie a dû être personnalisée. Xerox a développé un dictionnaire destiné à fournir la translittération des noms écrits en anglais vers le bengali.

Au total, ce sont 76 millions d’images de documents qui ont été traitées. « Nous avons été impressionnés par la capacité de Xerox à livrer un programme de cette envergure, ainsi que par leur savoir-faire technique, leur impressionnante compréhension des processus et les enseignements qu’ils ont apportés pour nos futurs projets », a écrit Mohammed Shafiul Alam, directeur de projet (secrétaire adjoint), Bureau des statistiques du Bangladesh.

 

 

Posts associés

Recevoir les informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour en savoir plus sur notre politique en matière de protection des données, lisez notre Charte de confidentialité.